Rattrapages étrangers de l’été !

Profitons de la rentrée pour faire le point sur les films, sortis cet été, que je n’ai pas eu le temps d’évoquer, ici même, ou sur les réseaux sociaux :

Krypto et les Super-Animaux

Animation. Etats-Unis. Réal : Jared Stern et Sam Levine.

Avec les voix françaises de : Muriel Robin, Soprano et Denis Brogniart.

1 h 46.

Superman et son chien Krypto sont les meilleurs amis du monde.

Mais Lulu, un cochon d’inde brillant, fan de Lex Luthor, parvient à kidnapper le Kryptonien…

Krypto va devoir faire équipe avec d’autres animaux pour tenter de le sauver…

À la découverte de ces éléments de scénario, on s’attend à un résultat très enfantin, voire un peu ridicule… Il n’en est rien ! L’univers du film est très bien amené, en conséquence, on se prend vraiment au jeu !

C’est une vraie belle surprise !

Cerise sur le gâteau : Muriel Robin excelle au doublage de Lulu, le cochon d’inde machiavélique ! Son plaisir est délicieusement communicatif !

Sundown

Drame. Mexique, France, Suède.

Réal : Michel Franco.

Avec : Tim Roth, Charlotte Gainsbourg et Iazua Larios.

1 h 23.

Une dirigeante d’entreprise anglaise passe des vacances paisibles en famille dans un hôtel luxueux à Acapulco au Mexique.

Malheureusement, le décès brutal de sa mère l’oblige à rentrer à Londres en urgence… Neil l’accompagne.

Mais au moment d’embarquer, il prétend avoir oublié son passeport.

Pourtant, en quittant l’aéroport, il ne retourne pas à son hôtel…

Le cinéaste mexicain, Michel Franco filme un homme fuyant ses responsabilités. Longuement… trop longuement. Un comble pour un film aussi court !

Les séquences s’étirent en longueur, sans rien raconter d’intéressant pour finalement aboutir à un dénouement surprenant mais trop tardif pour qu’on puisse vraiment l’apprécier…

Bullet train

Thriller, action. Etats-Unis. Réal : David Leitch.

Avec : Brad Pitt, Aaron Taylor-Johnson et Brian Tyree Henry.

2 h 07.

Coccinelle est un tueur à gages, plutôt malchanceux.

Malgré tout, il décide de revenir aux affaires avec une mission simple en apparence : récupérer une mallette à bord du Shinkansen, le train japonais, le plus rapide du monde.

Cependant, de nombreux confrères et consœurs de Coccinelle sont bien décidés à contrarier sa mission…

David Leitch, réalisateur de Deadpool 2 (2018)… fait du Deadpool…

Depuis la sortie du premier volet, il y a 6 ans, de (trop) nombreux films d’action sont contaminés par cette mode qui allie, violence graphique et bons mots… C’est marrant, une fois, deux fois mais, à la longue, cela tue toute dramaturgie !

Plus rien n’a d’importance, même la mort n’est plus qu’une simple « péripétie », tout cela n’est qu’une vaste blague…

Sauf que, la blague en question, n’est pas vraiment drôle, les personnages se perdent dans des dialogues, faussement bien écrits, et se fichent littéralement de ce qu’il leur arrive…

Du coup, nous aussi on s’en fiche, et on a qu’une envie : descendre de ce train de l’ennui au plus vite !

Très franchement, ne montez pas à bord !

De l’autre côté de ciel

Animation. Japon. Réal : Yusuke Hirota.

Avec les voix françaises de : Philippe Katerine, Fanny Bloc et Eric Métayer.

1 h 40

Un petit ramoneur travaille dans une ville polluée et noyée dans la fumée des usines…

Depuis sa plus tard enfance, son père lui raconte qu’au delà de la fumée, il y a les étoiles…

Mais personne ne le croit…

Un jour, le jeune garçon rencontre Poupelle, un monstre sympathique, au corps formé de détritus.

Ensemble, ils vont tenter de prouver l’existence que son père avait raison…

Une fable écolo convenue et prévisible qui mêle mauvaise animation traditionnelle et mauvaise animation 3D… Une grosse déception !

Trois mille ans À t’attendre

Fantastique, Drame, Romance. Australie, Etats-Unis. Réal : George Miller.

Avec : Idris Elba, Tilda Swinton et Aamito Lagum.

1 h 48

Alithea Binnie mène une vie solitaire mais heureuse.

Passionnée par les mythes, elle les étudie en détail, au travers de conférences ou de cours magistraux.

Un jour, elle rencontre un Génie qui lui demande d’exprimer trois voeux pour lui permettre de gagner sa liberté.

Mais Alithea n’en a pas réellement envie car elle est très bien placée pour savoir que ces histoires de voeux finissent souvent mal…

Alors, le Génie commence à lui raconter sa vie pour tenter de la convaincre de quand même formuler ses fameux vœux

Le génial George Miller (créateur de la saga Mad Max) choisit d’adapter une nouvelle pour évoquer la solitude et le désir amoureux.

L’ensemble est plutôt joli, les légers effets spéciaux numériques soulignent juste comme il faut la dimension merveilleuse du récit.

Idriss Elba et Tilda Swinton jouent chacun très bien leur partition mais leur duo manque de chaleur… à l’image du film qui reste bien trop froid et enferme le spectateur dans des tunnels de dialogues interminables…

C’est trois mille fois trop long !

On souhaite ardemment que cela s’arrête ! Malheureusement, il faudra patienter 1 h 48 pour être exaucé. Les vœux sont parfois longs à se réaliser ! Dommage…

Photo en tête d’article : Rahat Ali/pexels.com.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s