Une tendre romance face au changement…

Le Festival International du Film d’Histoire de Pessac qui mêle merveilleusement le Septième Art et cette fabuleuse matière protéiforme qu’est l’Histoire, est enfin de retour !

Cette année, il s’articule de la thématique du masculin-féminin et permet d’inviter les spectateurs et spectatrices à réfléchir sur la notion de couple notamment (mais pas seulement).

C’est, en tous cas, le sujet principal du film Le retour des hirondelles.

Deux paysans Ma Youtie (Renlin Wu) et Cao Guiying (Hai-Qing) sont contraints de se marier sous la pression de leurs familles respectives…

Ils vont devoir unir leurs forces pour survivre en pleine campagne, sans confort et dans le plus grand dénuement

Il faut lutter chaque jour pour se nourrir, produire le maïs que l’on vendra et même construire sa propre maison !

Le réalisateur Ruijun Li prend le temps de montrer les efforts quotidiens de Ma Youtie et de sa femme pour faire tourner leur petite ferme. Ma Youtie façonne également lui-même les briques en terre cuite qui constitueront la demeure du couple !

Progressivement, l’adversité et la nécessité d’affronter une nature hostile, qui ne donne rien sans rien, va rapprocher ses deux êtres, qui se soutiennent sous la pluie battante, et s’apprivoisent, jusqu’à créer des petits rituels touchants, propices à l’apparition surprise des sentiments.

En dépit de quelques longueurs du début, on se surprend à être émus d’assister à la naissance de ce couple, également témoin impuissant d’une Chine en pleine mutation, bouleversée à jamais par la spéculation immobilière

Ainsi, on incite le couple à quitter sa maison pour aller vivre en appartement, en plus, il y a une prime à la démolition, pourquoi donc s’en priver ?

À quoi cela, le brave Youtie répond simplement : « je suis cultivateur, que ferais-je dans un appartement ? »

Il est confronté à une réalité qui le dépasse…

On prend conscience, en découvrant son destin, de l’implacabilité de cette réalité, qui détruit et efface tout sur son passage… bouleversant.

À découvrir cet après-midi à 16 h 15 au cinéma Jean Eustache !

Image d’en-tête : © Qizi Films Limited

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s